DES CLOUS !

Je passe aux aveux : je ne croyais absolument pas à ce qui me paraissait être une recette de grand’mère ( ou de grand père).

« C’est bien plus efficace que les épinards de Popeye !» nous disait ce vieux jardinier. Et il nous montrait une boîte de conserves toute cabossée et remplie d’eau dans laquelle quelques vieux clous rouillaient en toute quiétude. La bonne blague, me disais-je, fier de ne point tomber dans la superstition....

Et puis il y a eu dans un pot, cette Anthemis nobilis mélancolique qui végétait lamentablement et dont les feuilles pâlissantes accusaient la chlorose. Mon épouse l’arrosa d’un jus de clous, et en quelques jours l’Anthemis se redressait et ses feuilles verdissaient joyeusement.....

Il faut bien croire ce que l’on voit....

Moralité : si vous, lecteur, détenez quelque recette ou remède dont vous aurez personnellement vérifié l’efficacité, faites en part à Obregonia. Nous les publierons dans un prochain numéro.

LAURENT
membre de la Société Succulentophile de l'Est Francilien (S.S.F.)
16 rue Charles Pathé
94300 VINCENNES, FRANCE